Mots de so 4, Episode 1

Il était 14h30. Il faisait chaud, très chaud. Autour du parvis de l’hôtel de ville, des passants luttant contre une mise KO prématurée par le soleil voyaient leurs tentatives de repli vers l’ombre échouer, déjouées par l’encastrement de leurs semelles dans un goudron tiramisuesque.

Les fumeurs, nombreux dans les rues de la capitale, s’asphyxiaient avec leur flegme habituel, redoublant de rodomontades pour prouver que, même les yeux bouffis et larmoyants, même le poumon cramoisi et les dents clafoutis, ils demeuraient d’une fringance hors catégorie.

Voilà des années que ces thaumaturges du feu alimentaient la nébuleuse carbonique de Paris de manière constante et mystérieuse. Ce groupe avait ses codes, il avait ses privilèges. Nombreux étaient ceux qui étaient tombés pour la cause, et nombreux étaient ceux qui convoitaient d’un jour rejoindre cette élite, qui usaient les pas de portes et emplissaient le trottoir de leurs pétales dorées- ces lauriers de mégots- preuve de leur victoire.

Car il existait un motif à cette folie collective. Ces hommes, ces femmes, ces enfants œuvraient vers une grande cause. Une cause noble. Une cause vitale. Ils protégeaient un secret ; un qui ne comptait pas pour du jambon beurre.

Ils « le » protégeaient. Nappant son existence dans un doux smog, velouté, ondulant, tout comme lui.

…le titre et la suite…au prochain épisode des mots de so…

Une pensée sur “Mots de so 4, Episode 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.