Mots de so 4, Episode 3: « Poulpe Fiction »

Sur son poste waterproof clignotent des images, des coiffures fortes en matières grasses et des kilomètres de perfectos.

***

– Nous avons le plaisir d’accueillir avec nous ce soir le groupe électrogène « Rocking chair ».

– Euh ouais…Groupe électro, plutôt…

– Qu’importe, vous générez tellement d’énergie sur scène qu’on vous comparerait volontiers à une dynamo.

-Mouais.

– Ca se voit qu’il a quarante ans de métier.

– Ouais, ca se voit surtout qu’il vit cloitré dans sa bulle avec Cloclo depuis quatre décennies pour éviter qu’on découvre qu’il souffre d’énurésie.

– Rocking Chair, c’est d’abord vous Tom. C’est votre voix qui porte le groupe et fait hurler la gente féminine. Hehe. N’est-ce pas mesdemoiselles ?

– iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!

– iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!

– Euh ouais, c’est moi qui chante, mais « Rocking chair », c’est avant tout un groupe de potes qui ont grandi ensemble, bercé par une même envie de communier avec le public et partager son amour pour la zique. La bonne zique. Avec Rodolphe et PJ, on se connait depuis le jardin d’enfant. On a cassé nos premières vitres ensemble. Puis on a rencontré Jimbo alors qu’on chipait du J.B au Monop’.

– Avant qu’ils mettent tout derrière la caisse.

– Grave.

– Certes, mais c’est avant tout votre charisme à vous Tom qui fait le succès de « Rocking chair »…et dire que vous zozotâtes jusqu’à l’âge de 15 ans.

– Euh ouais, c’était pas super rock’n’roll. Mais avec l’orthophoniste, on a trouvé un arrangement. Hehe.

– Grave.

***

Lerouquin en a assez vu.

… la suite au prochain épisode de Poulpe Fiction…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.